Portoferraio

C’est le chef-lieu de l’île d’Elbe et le principal port qui permet d’avoir accès à la troisième île de l’Italie, selon la grandeur. La position de la ville, située sur un promontoire rocheux et construite pour défendre le port naturel, a toujours été un lieu d’importance stratégique et commerciale afin de garantir la sécurité des navires. Arrivant de la mer, il est impossible ne pas se rendre compte de la quantité des fortifications construites à partir de l’an 1548 selon les souhaits de la famille des Médicis.

L’histoire

La nouvelle colonie s’est développée sur des territoires près d’une zone habitée appelée à l’époque Fabricia, un nom d’origine romane. Elle fut achetée par la famille des Médicis; elle appartenait à Charles V: le lieu fut construit durant l’époque médiévale et il fut connu sous le nom de Ferraia car c’était un lieu de transit pour les navires qui embarquaient le fer extrait des minières de l’île.

Pour garantir les défenses nécessaires du port contre les pirates barbares, Cosme I des Médicis devint le possesseur de cette fortification en 1557 et il confît à Giovanni Camerini et Giovanbattista Belluzzi la réalisation d’un système de défense imposant et important. Deux Forts furent érigés: le Fort Faucon et le Fort Étoile; ils furent construits sur les reliefs du promontoire et le Fort de Linguella fut érigé pour défendre la Darse. Tous les trois Forts étaient reliés par une ceinture de murs et de bastions. Plus tard, le système défensif fut amélioré et fortifié par des bastions qui s’inclinaient vers la terre. Pour encourager le peuplement du bourg, des facilitations furent accordées à toute la population qui y habitait. Le nom de Cosmopoli devint désuet et il fut remplacé par Portoferraio, un nom roman qui rappelle la tradition du transport du fer. Devenant avec le temps très stratégique, le bourg devint une ville entre 1637 et 1751 car il accueillît la flotte grand-ducale.

Plus tard, avec la chute de l’Empire Français, Portoferraio devint la capitale d’un petit règne et fut choisie comme lieu d’exil pour Napoléon, après sa défaite à Leipzig. L’ex-empereur resta dix mois avant de prendre la fuite pour reprendre le pouvoir en France. Aujourd’hui, Portoferraio, est l’avant-poste des Médicis sur la Méditerranée et la ville est devenue le port principal pour l’afflux des touristes qui bondent l’île d’Elbe en été.

Français